THEATRE SANS ANIMAUX de J-M Ribes par LE REVEIL DU THEATRE à Nogent-sur-Seine en novembre 2017

THEATRE SANS ANIMAUX de J-M Ribes par LE REVEIL DU THEATRE à Nogent-sur-Seine en novembre 2017

Théâtre sans animaux  déploie en sept saynètes une série de personnages qui dans leur quotidien se trouvent subitement confrontés à des situations absurdes. Avec un sens aigu de la dérision, Jean-Michel RIBES s’interroge : comment arrêter de fumer en portant une perruque Louis XV, comment une cliente incite son coiffeur à devenir un oiseau, etc…

Théâtre proche du surréalisme et du théâtre de l’absurde (Ionesco, Dubillard…) où un détail imprévu fait dérailler la vie de ces gens qui réagissent de manière extravagante : ce que Jean-Michel RIBES appelle « le sursaut ». On rit beaucoup de ces réactions burlesques exprimées dans des dialogues pleins d’humour. N’empêche que leur côté très humain nous renvoie aussi à nous-mêmes et peut nous toucher.

Cette pièce a reçu, en 2002, le Molière du meilleur auteur francophone ainsi que le Molière de la meilleure pièce comique.

 

LE RÉVEIL DU THÉÂTRE joue Théâtre sans animaux  de Jean Michel RIBES au Théâtre de Nogent-sur-Seine :

Vendredi 17 et samedi 18 novembre, à 20h30

Dimanche 19 novembre à 17h

Vendredi 24 et samedi 25 novembre à 20h30

Dimanche 26 novembre à 15h

 

Pour la deuxième année consécutive, LE RÉVEIL DU THÉÂTRE joue du Jean-Michel RIBES. Les sept saynètes, tirées de la pièce Théâtre sans animaux, n’ont pour lien que le nom de l’auteur. Elles déploient une série de personnages qui, dans leur quotidien, se trouvent subitement confrontés à des situations absurdes. Un détail imprévu fait dérailler la vie de ces gens qui réagissent de manière extravagante : ce que Jean-Michel RIBES appelle « le sursaut ». N’empêche que leur côté très humain nous renvoie aussi à nous-mêmes et peut nous toucher.

Comédie de 7 pièces, jouée par nos 10 comédiens.

Adaptation et mise en scène : Pierre Brégé et Cécile Séïté.

Le mot des metteurs en scène

Dans un décor épuré, nous avons essayé de mettre l’accent sur l’absurde des situations (mari déterminé à ne pas féliciter sa belle-sœur), la cocasserie des personnages (talqueur d’agrès se prenant pour un intellectuel), ce qui n’empêche pas de laisser percevoir leur humanité (jeune femme anxieuse de présenter son mari sous le meilleur jour), avec des qualités et des défauts que l’on retrouve chez chacun de nous.

Le but du texte est d’amuser mais, aidés par les éclairages, nous tentons aussi de faire surgir une poésie du bizarre, proche du surréalisme.

 

Théâtre sans animaux  de Jean-Michel RIBES

Tragédie : Comment quitter sa femme à la Comédie Française.

Dimanche : Comment quitter sa femme parce qu’un objet incongru est tombé dans votre maison.

Le goéland : Comment inciter son coiffeur à devenir un oiseau.

Egalité-Fraternité : Comment annoncer à son frère qu’on est plus intelligent que lui.

Bronches : Comment arrêter de fumer en portant une perruque Louis XV.

Musée : Comment visiter un musée quand on ne s’y connaît pas trop.

Souvenirs : Comment retourner aux origines.

 

Laisser un commentaire